Concours : Calendar Girl février?

✨⭐️✨CONCOURS✨⭐️✨

Hello à tous :), un petit concours Flash en ce beau Vendredi Matin, qui prend l’affiche au Royaume de Mathy en collaboration avec Hugo New Romance Québec?

Pour y participer rien de plus simple:
✅Aimer la page: Le royaume de Mathy
✅Aimer la page: Hugo New Romance Québec
✅Partager le concours en mode public
✅Invité deux personnes de votre choix 🙂

Le concours prend fin le 27 Février 2017!!
Je vous souhaite bonne chance à tous 😀 #Mathy xx

NB: Nous ne sommes pas responsables des objets perdues/endommagés.???!

L’entente – Off Campus

✨⭐️✨FLASH CONCOURS OUVERT AU CANADA✨⭐️✨

Hello à tous :), un petit concours Flash en ce lundi Matin qui prend l’affiche au Royaume de Mathy en collaboration avec Hugo New Romance Québec?

Pour y participer rien de plus simple:
✅Aimer la page: Le Royaume De Mathy
✅Aimer la page: Hugo New Romance Québec
✅Pourquoi vous aimeriez gagner ce roman
✅Partager le concours en mode public
✅Invité deux personnes de votre choix ?

Le concours prend fin le 10 Février 2017!!
Je vous souhaite bonne chance à tous ? #Mathy xx

 

Quand le destin s’en mêle

Quand Stella croise Tristan pour la première fois, elle n’a aucune idée de qui il est. Elle ne connaît même pas son groupe de musique, si populaire en Angleterre. Quand Tristan voit Stella pour la première fois, il ne sait pas du tout à qui il a affaire.
Il ignore qu’elle a tout laissé derrière elle, au Québec, pour voyager et vivre son rêve de devenir auteure.  Quand ils se rencontrent pour la première fois, ces deux êtres ne se doutent pas qu’ils vont se revoir. Encore et encore…
Au fil de plusieurs coïncidences qui les ramènent toujours l’un vers l’autre, Stella et Tristan développent une amitié qui se transforme rapidement en amour. Mais lui est un bassiste adulé de tous, et elle, une fille de dix-sept ans sans moyens ni repères : rien ne sera simple. Les autres membres du groupe, les fans, la presse ; tout le monde s’est donné le mot pour leur prouver que leur relation est impossible.  Mais rien n’est impossible quand le destin s’en mêle…
303 pages – Samuel Champagne

Quand j’ai posé mes yeux sur ce roman, il m’a grandement attiré. N’ayant pas lu la littérature de Samuel Champagne, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, mais j’ai grandement apprécié cette grande histoire d’amour qui va vers l’infini et plus loin encore.

J’avais une petite crainte – quand j’ai commencer le roman – que ce du déjà vue avec une vedette de la musique qui tombe amoureux d’une inconnue, mais il n’était pas question de cela et j’ai été très étonné par l’originalité que monsieur Champagne nous apporte ici. J’ai beacoup apprécié cette lecture.

J’ai bien aimé l’humour que l’auteur démontre dans cette aventure autour du monde. Une histoire qui pourrait bien être la vôtre, car le destin peut s’en mêler un jour ou l’autre… qui sait?

J’ai trouvé que la plume de l’auteur était bien présenté et accrocheuse.
Je n’ai pas voulu baisser mes yeux de ce roman tellement c’est un page turner. Samuel m’a conquis dès le début et ce, jusqu’à la toute dernière phrase. C’était super et ultra romantique! Une histoire d’amour comme je les aime.

J’ai adoré apprendre à connaître les personnages et passer du temps avec ces deux jeunes gens qui sont éperdument amoureux l’un de l’autre.

Un roman divertissant et amusant qui vous fera décrocher de votre univers pour partir en voyage à travers le monde entier.

Bonne lecture mes amies.

Je voudrais aussi remercier Les Éditions de Mortagne pour ce partenariat ❤️

À moi la liberté

Est-ce que je me suis vraiment sauvée de mon propre mariage sur un coup de tête ? Sans avertir ma famille, les invités, ni même mon fiancé ? Arrête, Marisol, ce n’est pas si grave. Ça peut arriver à tout le monde. Ou pas… Quelle idée j’ai eue, aussi, de vouloir me marier à vingt-trois ans, avec mon premier chum ? Je me disais qu’on était rendus là, Nicolas et moi, que c’était dans l’ordre des choses, après toutes ces années ensemble. L’étape logique à franchir, quoi ! Mais non. Je n’étais plus heureuse. Alors j’ai tout quitté pour atterrir à Ogunquit.
Là-bas, j’ai trouvé le paradis : cours de surf avec le plus beau gars de la terre, rencontres excitantes, souper romantique… Jusqu’à ce que le passé me rattrape et me fasse faire de douloureuses découvertes. Moi qui pensais qu’un voyage au loin m’aiderait à y voir plus clair… Eh bien, c’est tout le contraire ! Mais je dois arrêter de me poser mille et une questions. Me concentrer sur ce qui m’arrive de beau. Profiter du moment présent. De ma liberté.
280 pages – Joève Dupuis

 » – Je n’y peux rien, je suis amoureux de toi. Et je ne perdrai pas un amour deux fois. Surtout que, cette fois-ci, j’ai le choix. »

Ce roman est une vrai source de bonheur. Une lecture qui fait un grand bien au moral et à bien d’autres petits bonheurs de la vie. À moi la liberté est original et brillant. Une odyssée de perfection littéraire qui vous transportera au bord de la mer avec des gens extraordinaires et surtout l’envie de se retrouver soi-même.

L’histoire est riche en émotions, un petit Chick-lit québécois séduisant fait pour tous. Je n’étais pas très attiré par la couverture au départ – mis à part le turquoise éclatant du livre-, mais si nous devions nous arrêter à cela, on passerait a côté de nombreux bons romans qui ont un contenu divin.

Lire une oeuvre de Joève Dupuis était une première pour moi. Sa plume est généreuse et on ressent aisément tout l’affection qu’elle a eu d’écrire ce récit éblouissant et de bien centrer ces personnages tout en nous permettant de développer de l’affinité pour Marisol. À moi la liberté est un roman alléchant que vous aurez de la difficulté à laisser de côté. Un vrai petit page turner.

L’histoire est vraiment bien construite, est  chaleureuse et elle m’a apporté des joies et des peines tout en vivant la situation de Marisol – qui est en quête du bonheur suite à la fuite subit lors de la journée la plus importante dans la vie d’un couple: le mariage. Je suis tombé amoureux de cette aventure. Le récit est un vrai délice littéraire québécois. Durant ma lecture j’aurais tant aimé être sur le bord de l’eau, oublier tous les problèmes de la vie et vivre ma liberté.

Je ne vous en dirai pas plus – pour que vous puissiez découvrir ce roman très divertissant. Mais une chose est sûre, ce roman nous fait réaliser que la vie est fragile, mais que tout demeure possible – malgré nos plus grandes peurs – et de vivre pleinement notre liberté

 

À moi l’amour, à moi la spontanéité, à moi la vie, à moi la liberté. ❤
merci aux Éditions des Mortagne pour l’envoi de ce roman je l’ai adoré

 

Fairy Oak – Tome #1 – Les secret des jumelles


À Fairy Oak, depuis plus de mille ans, quand sonne minuit, de minuscules fées lumineuses racontent des histoires de petits enfants à des sorcières attentives. Insolite, n’est-ce pas ?! Chacun sait en effet que les fées et les sorcières ne s’entendent pas très bien et que ces dernières n’aiment pas du tout les enfants. Mais nous sommes dans la Vallée de Verte-Plaine, dans le village de Fairy Oak, et ici, les choses ne se passent pas comme ailleurs…
343 pages – Elisabetta Gnone
Wow! Quelle lecture agréable! Une petite histoire féérique et aventureuse qui va vous émerveiller. Dans ce roman, l’auteure nous fait part d’un univers complètement magique pour les petits comme les grands. Un roman à la foi délectable et super sympathique –exactement comme je les aime – qui vous fera vivre une aventure magique accompagnée de fées, de sorcières et autres. Une histoire simple et grandiose à la fois qui vous fera retrouver votre cœur d’enfant. Il m’a fait passer un bon moment de détente et de pur bonheur.
L’écriture d’Elisabetta Gnone est simple et décrit tellement bien ces personnages, qu’elle nous transporte dans son univers féérique au cœur du village de Fairy Oak. Ce qui m’a d’abord charmé dans ce livre – je ne vous le cacherai pas – ce sont les superbes images qui se retrouvent à l’intérieur du roman. Elles sont très représentatives de l’univers et de l’histoire!

 

L’intrigue est au rendez-vous et l’histoire n’est aucunement complexe. Pour ma part, j’ai su apprécier, mais il ne faut pas s’attendre à trop, car vous allez peut-être être déçu. Cependant, pour une personne qui, comme moi, adore tout ce qui touche aux créatures magiques, mon cœur n’a pas pu résister.

J’ai bien aimé le côté doux et joyeux du roman. Nous rencontrons les deux personnages principaux, Vi et Babou, deux petites filles qui vous en feront voir de toutes les couleurs. Elles doivent combattre le Terrible 21 et ces émissaires qui sont les vilains de l’histoire. Ce petit côté obscur et surnaturel à la fois, m’a surpris et me donne énormément envie de lire la suite de ces aventures. Sérieusement, cette histoire m’a fasciné du début jusqu’à la fin et saura plaire à tous les groupes d’âge. J’ai bien hâte d’entamer la suite. Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture ,mes amies 🙂

Merci Les éditions les malins pour l’envoi
de ce roman je l’ai adoré!

180 jours et des poussières

 

 

 

Mitaines mouillées, invasion de sauterelles, petits plaisirs et gros chagrins… Être enseignante de première année, c’est aussi savoir jongler avec une foule d’imprévus! Et quand la journée prend fin, Olivia n’est pas moins occupée. Ses jumeaux de quatre ans, parfois aussi turbulents et pleins de surprises que toute sa classe réunie, ont tôt fait de lui rappeler son deuxième métier: celui de maman. À l’aube de la rentrée, la fatigue se fait sentir, et de nombreuses émotions la chamboulent.

Entre le travail, ses enfants et son amoureux qui s’éloigne tranquillement, Olivia ne sait plus où mettre ses priorités. Le temps serait-il venu pour elle de se réorienter? D’abandonner ses élèves qu’elle adore? En puisant dans de nouvelles amitiés et dans les bonheurs qui égayent son quotidien, Olivia veut retrouver la passion qui ra poussée vers l’enseignement. Une année scolaire. Dix mois. Cent quatre-vingt jours et des poussières. Une année qui lui fera vivre des moments de grâce et des moments d’horreur; des arrivées merveilleuses, mais aussi des départs douloureux …

368 pages – Julie Marcotte

Dans cette lecture magnifique, l’auteure nous transporte dans l’univers d’une enseignante pas comme les autres. Je dois dire que c’était juste parfait. Ce fut une lecture à travers laquelle j’ai passé de bon moments à connaître le quotidien d’Olivia.

Le récit se passe au cours d’une année scolaire typique, le lecteur suivant une personne courageuse et… unique en son genre. Cette histoire nous rappelle à quel point l’école primaire était une période merveilleuse, mais qu’une fois devenus parent, nous nous rendons compte que gérer de tels monstres n’a rien de facile.

J’ai aimé, dès les premières pages, la façon que l’auteure a de nous décrire les réalités d’un professeur et de nous démontrer que ce métier n’est pas toujours évident.

Quant à sa mise en page, j’ai adoré que le roman soit divisé dans le temps. À chaque chapitre, son mois! Il était plaisant de franchir toutes les étapes aux côtés de l’enseignante et voir ainsi l le parcours d’Olivia aux travers de ses péripéties qui m’ont fait sourire et pleurer.

Bref, ce fut merveilleux de côtoyer autant d’enfants et de voir à quel point ils ont tous une histoire différente et que leur enseignante puisse prendre autant de son temps à les comprendre et à aimer ces petits rayons de soleil.

Un livre touchant qui vous fera vivre une année scolaire sublime.

Un roman d’une bonne valeur sentimentale qui vous fera sourire et apprécier le travail que font les enseignants.