L’empire de sable

L’empire de sable

Un groupe se faisant appeler la Meute de loups a pris le contrôle de la planète. Eden a tout perdu mais elle veut garder espoir. Elle possède les coordonnées du seul endroit encore neutre sur terre, l’île Sanctuaire. Lorsqu’elle parvient à s’y rendre, elle rencontre d’autres résistants. Mais le groupe découvre qu’un ennemi inattendu habite sur l’île, qui est truffée de pièges


Mmmh… Je suis un peu septique sur ce roman… Le début est très prometteur, mais plus j’avançais dans ma lecture, plus je me perdais… Je n’accrochais pas à 100 % à l’histoire et je ne l’ai pas entièrement comprise…

 Cela n’enlève pas que ce livre est bien ficelé et intéressant, mais je l’ai trouvé pas mal long et très lent en action… Quand j’ai lu le 4e de couverture et que j’ai vu cette sublime couverture, j’ai tout de suite accroché et j’avais super hâte de le découvrir. Mais bon j’ai toute foi aimé suivre les aventures des personnages et découvrir cet univers mystérieux. L’intrigue est assez intéressante, mais je trouve qu’elle n’est pas assez développée.
Nous suivons Eden, une jeune fille de 17 ans qui tente de s’enfuir d’un camp dirigé par un groupe nommé La Meute (composé de Loups). Elle a perdu son père et tout ce qu’il lui reste de lui c’est une éprouvette contenant son sang et ses dents ainsi que son journal. En lisant plusieurs fois les notes de son père, elle a découvert une île qui se nomme Sanctuary où elle pourra échapper aux Loups. Mais il semblerait que cette île contienne ses pires cauchemars.
Malgré que j’aille été un peu déçu de ce roman, on a vraiment envie de connaître les secrets que recèlent cette île si terrifiante et mystérieuse. Le dénouement est vraiment plein de surprises jusqu’à la fin et c’est vraiment ce que j’ai aimé du roman.
Un énorme merci Collection R Canada pour cette lecture.
Notre amour interdit

Notre amour interdit

Il est mon âme-sœur, ma raison d’être. Il est aussi indispensable à ma vie que l’air que je respire. J’ai toujours su que je l’aimais plus que tout au monde, et que l’amour que je lui portais n’était pas simplement fraternel. » Maya et Lochan ne sont pas des adolescents comme les autres. Élevés par une mère alcoolique et instable, ils sont livrés à eux-mêmes et n’ont d’autre choix que d’élever seuls le reste de la fratrie. Forcés de devenir adultes plus tôt que prévu, ils se soutiennent dans l’adversité et finissent par tomber amoureux. Lochan se sent seul au monde, et Maya est la seule à pouvoir le comprendre. Conscient de la monstruosité de cet amour, Lochan est prêt à tout pour bâillonner le désir et les sentiments que sa sœur lui inspire. Mais comment résister alors que Maya a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle ? Est-ce un crime de s’aimer si fort ?

Ah mon dieu… Je suis chamboulé je me sens vide, j’ai envie de pleurer encore et encore… Ceci est une lecture pas trop légère… J’étais un peu perplexe à l’idée de lire un roman avec une histoire comme celle-ci. Mais une amie (Tania) me l’a vivement conseillé et je lui en suis reconnaissant, car cette histoire va être encrée dans ma tête pour très longtemps…

 J’ai vécu de la rage, de l’incompréhension j’ai eu de la peine a plusieurs moments, mais j’ai su dès le départ que ce récit n’allait pas être de tout repos et complètement à l’eau de rose. C’est avec le nœud dans la gorge et le cœur en mille morceaux que je dépose le bouquin de Tabitha Suzuma… d’une telle tragédie… J’ai dû prendre une bonne pause d’une heure avant de pouvoir terminer les 10 dernières pages du roman tellement j’avais la vision brouillée….
J’ai un peu de difficulté à m’exprimer autrement que de la tristesse, car sérieusement je ressens vraiment un énorme sentiment d’incompréhension envers la situation… J’ai totalement envie de le relire. C’est un roman qui en même temps fait du bien, mais nous fait tellement pleurer que la sensation est incompréhensible… (Sortez une boite de mouchoirs-conseils d’ami…) Je vous aurai avertis : p.
J’avoue que j’avais un peu peur de lire un livre dont le sujet est l’inceste… Mais croyez-moi, cette histoire n’est vraiment pas portée sur le sujet et aucune scène choquante n’est au rendez-vous sauf peut-être la fin.. Ah la la comme j’ai de la peine… Je n’en reviens pas… Tout est parfait dans ce livre. L’auteure nous dirige vers une histoire touchante nous racontant un sujet tabou qui n’est pas bien vue à l’œil de personne… Je comprends que cela peut offusquer certaines personnes, mais il faut voir au-delà de ceci, car croyez-moi cette histoire est plus que ce que vous pensez… C’est une sinistre vérité d’une famille qui se perd, et de deux adolescents qui s’aiment malgré les interdits, les tabous.
Personnellement je conseille fortement « Notre amour interdit » à tous ceux qui aiment lire de la romance. Ne croyez pas que vous allez être choqué ou même dégoûter, car vous allez voir qu’au-delà de tout ça, la situation des personnages principale est très compréhensive et il ne faut surtout pas oublier que c’est de la fiction… Une histoire touchante et merveilleuse. Laissez-vous emporter dans cette romance pas comme les autres.
Merci beaucoup Milady, la boite de diffusion, Bargelone pour cette lecture qui restera encrée dans mon cœur pour toujours… # Mathy x
Tortues à l’infini

Tortues à l’infini

Tout commence avec un milliardaire en fuite et la promesse d’une substantielle récompense. Une amitié pour la vie, des retrouvailles aussi intimes qu’inattendues, une fanfiction de Star Wars, un tuatara… Et au cœur de tout cela : la jeune Aza Holmes, qui vit sa vie prise dans la spirale infinie de ses propres pensées. John Green partage l’histoire d’Aza avec une limpidité bouleversante et sans faille. Le retour tant attendu de l’auteur culte.


Un roman exceptionnel et tellement parfait ! Il y a longtemps j’ai lu un magnifique roman qui porte le nom de nos étoiles contraire et depuis ce livre extrêmement parfait, j’ai succombé pour l’auteur. J’ai eu un véritable plaisir à lire l’histoire de tortues à l’infini. On retrouve la plume charmante de John Green et ce, autant avec de passion qu’avec ses autres œuvres littéraires.

Dès le début du récit, j’ai immédiatement accroché et j’étais partie dans un monde d’adolescent curieux et remplie de mystère, d’amour, de tristesse et de joie. Sérieusement, c’était ce à quoi je m’attendais de lire. Du John Green à l’état pur !!!
Aza est une jeune fille de seize ans qui aimerait être auteure de son destin. Mais tout est si compliqué pour la jeune fille. Tout est si compliqué dans sa tête. Elle ne contrôle pas ses pensées et elle en souffre beaucoup. Elle nous confie qu’elle ne se sent pas elle-même.
Malgré que ce roman n’a pas été un coup de cœur, je l’ai beaucoup aimé ! Mais ce que j’ai énormément apprécié est le fait que les sujets dans le bouquin sont modernes et il fait beaucoup réfléchir sur les troubles obsessionnels compulsifs. Mais cette histoire sur la famille, l’amitié m’a complètement charmé.
La plume de l’auteur est divine ! J’ai reconnu l’écriture de John Green et je peux le dire : je l’aime autant que je l’ai aimé dans ses autres romans ! Un gros merci Gallimard Jeunesse pour cette lecture délicieuse (L) #Mathy
Enchantement T#3 – La table d’émeraude

Enchantement T#3 – La table d’émeraude

Je suis navrée, navrée de t’avoir laissé mon amour ; navrée d’avoir abandonné mon équipe. Mais je la sens, elle est là, tout près, la Table d’émeraude. Là-bas, par-delà les canyons, au-dessus des volcans, dans la forêt et le désert, dans l’océan et dans le ciel, c’est là que je la trouverai. Un voyage sans fin au bout du monde et au bout de mon âme, elle est là. Suivez-moi dans le pénombre, là où la mort côtoie la vie, marchant sur une ligne mince entre la raison et la folie. Fermer les yeux et respirer avant que l’obscurité ne chasse ce qu’il reste de lumière. Suivez-moi, elle est là… la Table d’émeraude.

 


AH MY GAWD !!!!!!!!!!!!!!!!!! J’ai tellement aimé ce 3e tome d’Enchantement. Beaucoup d’action est au rendez-vous avec des événements frappants. Dans Enchantement la table d’émeraude, nous avons droit à un univers très sombre. L’auteur maîtrise sa plume avec délicatesse et nous amène dans un monde obscur et parfait comme je les aime.

Ah ma chère Évelyne! J’aime tellement suivre ton aventure. Les personnages sont encore plus attachants et on rencontre de nouveaux personnages qui sont hauts en couleur. L’histoire de ce tome 3 est trop bien. Je trouve qu’il y avait un petit côté différent de ce que l’on a connu avec les deux premiers tomes de la saga. PI MON DIEU QUE J’AI HÂTE DE LIRE LA SUITE !!!! (Une petite souris m’a dit que le prochain serait pour le printemps 😉 hihihi.

Ce qui est plaisant aussi est le fait que ses personnages sont tellement bien décrits que l’on peut facilement s’imaginer ceux-ci. En plus, il y a des sirènes et plein d’autres créatures mythiques que j’adore. (J’étais trop hippy de retrouver des sirènes lolll) J’ai énormément apprécier en  connaître plus sur le monde des magiques noirs ils me fascinent complètement en plus d’être stressant à ne plus finir !  Je pense que ce tome est la touche qui va nous apporter une finale éblouissante et EXTRÊME !! J’e suis sûr. Le titre de cette saga le mentionne : Enchantement est un enchantement, un délice littéraire.

Ce tome 3 est mon PRÉFÉRÉ !!! Oh que scie !!! Je suis comblé 😀 J’ai beaucoup aimé la profondeur du récit. Sans spoiler la transformation de Lou est éblouissante ! Je me l’imaginais tellement en image dans ma tête et c’est juste insane et vraiment cool ! On en apprend beaucoup plus sur la vie des personnages et nous avons droit à un événement trop cuuuuuuuute 😀 !!!!! Nos héros vont-ils trouver enfin cette fameuse table d’émeraude ?

Je ne vous en dirais pas trop sur les aventures de Lou, Black et les autres, car plus nous avançons dans le récit, plus les choses deviennent intenses et bourrées de surprise mystérieuse. Merci beaucoup, Évelyne, pour ta confiance! J’ai très hâte de lire la suite. #Mathy xxx

Gardiens des cités perdues T#3 – Le grand brasier

Gardiens des cités perdues T#3 – Le grand brasier

Voilà plusieurs semaines que Sophie Foster n’a plus aucune nouvelle du Cygne Noir, l’organisation clandestine qui l’a créée. Si elle se sent abandonnée, la jeune Télépathe redoute surtout qu’un traître n’ait infiltré leurs rangs. Pourtant, elle a bien vite d’autres chats à fouetter : un mystérieux traqueur est découvert sur Silveny l’alicorne, Vertina, le miroir spectral de Jolie, refuse obstinément de révéler ce qu’elle sait, et le Conseil ordonne à Sophie de guérir Fintan, le Pyrokinésiste à l’esprit brisé, malgré l’immense menace qu’il représente…

Toujours accompagnée de Keefe, Dex, Fitz et Biana, la jeune fille est entraînée dans un tourbillon de révélations et de rebondissements… à tel point que, déterminée à démasquer les rebelles qui menacent les Cités perdues, elle va commettre un terrible faux pas, et conduire les elfes au bord de la guerre !

GÉNIAL, GÉNIAL, GÉNIAL !!!! C’est quand je lis un roman fantastique comme celui-ci que je me dis, Mondieu que j’aime le Fantasy 😀 ce livre est captivant, émouvant, éblouissant et tellement intéressant !!! Les aventures de Sophie continuent et c’est loin d’être terminé.

En fait, je suis tellement rendu accro à cet univers. Shannon Messenger nous fait vivre tellement de choses grandiose et épatante. Ça, c’est une série que je n’ai point hâte de déposer et de me dire : Ohh merde… j’ai fini la saga !!!!! Mais je me rassure en me disant que le tome 6 sort comme TRÈS BIENTÔT en Version anglaise (il y aura 7 tomes).  Damn God!!! Dit-il avec enthousiasme :D?

Quand je lis gardiens des cités perdues, ça me rend tellement de bonne humeur! J’adore l’univers coloré qui est à la fois autant ‘dark’ de plus en plus. L’action est toujours au rendez-vous et même encore plus que d’habitude! C’est un univers que je ne peux pas vraiment vous expliquer énormément, car c’est une bombe à retardement et je ne veux pas vous ‘spolier’ sur la saga. La couverture est vraiment trop belle et elle représente une scène du livre que j’ai beaucoup aimé! Plus on avance dans cette aventure, plus le stress monte en moi!

Je me suis régalé avec toute l’action que ce tome nous donne et ENFIN il nous révèle quelques réponses aux énigmes du tout. Je me hâte de lire la suite! Mais j’y vais ‘mollo’, car j’aime tellement cet univers que je veux la savourer 😉 Un énorme merci Interforum Éditis Canada pour cette lecture plus que parfaite 😀 en vous souhaitant une bonne lecture #Mathy xx

Gardiens des cités perdues T#2 – Exil

Gardiens des cités perdues T#2 – Exil

Depuis qu’elle a quitté sa famille humaine pour aller vivre parmi les elfes et étudier à l’académie de Foxfire, Sophie n’a pas manqué d’attirer tous les regards sur elle… et son enlèvement n’a rien arrangé ! Le monde elfique, pour qui le mot « crime » était jusque-là quasi inconnu, est en émoi et la révolte gronde…

Pourtant, une découverte extraordinaire pourrait permettre de ramener le calme au sein des Cités perdues. Sophie tombe en effet nez à nez avec une alicorne, une créature fabuleuse que les elfes croyaient disparue, symbole pour eux d’un nouvel espoir. Mais la jeune Télépathe, chargée de s’occuper de l’animal, va vite déchanter : déjà bien éprouvée par la reprise des cours imminente et les messages toujours plus énigmatiques du Cygne Noir, elle se retrouve en plus contrainte de prendre un risque immense pour protéger l’un de ses proches d’une mort certaine…

AH seigneur que je raffole des histoires comme celle-ci Bon Dieu !!!! J’aime, j’adore suivre les aventures de Sophie et de la bande. Un 2e tome à la hauteur de ce que je m’attendais et j’ai déjà hâte de me replonger dans le tome 3 (qui ne devrait pas tarder)!

Ce tome 2 est autant captivant que le précédent (malgré que j’aille adorer le premier) celui-là est encore meilleur et c’est une saga qui promet d’être inoubliable ainsi qu’un incontournable. On découvre un nouveau lieu, qui en plus d’être important, apporte énormément de mystère à notre héroïne, Sophie.

Dans ce second opus, nous retrouvons Sophie qui fait la découverte d’une créature que l’on croyait disparue, l’Alicorne. La jeune fille se lie rapidement d’amitié avec cet animal magnifique, moitié licorne, moitié pégase avec qui elle peut communiquer. Seulement cette dernière semble convoitée et des inconnus tentent de l’atteindre, mais en vain. Silveny, s’est ainsi qu’elle se nomme, est bien gardée dans son enclot chez Glady et Edaline en attendant d’être transféré au sanctuaire.

L’auteur nous prépare à des réponses même si tout semble être une énigme que l’héroïne devra comprendre tout en nous donnant de périlleuses aventures inoubliables. Même si le roman est assez gros, j’ai trouvé que l’histoire se déroulait très rapidement et que les événements se sont enchaînés très vite. Shannon Messenger m’a envoûté encore une fois et maintenant place à la suite !!! OH QUE OUI 😀

Merci beaucoup Interforum Éditis Canada pour cette lecture démente !!! Il me tarde de lire ce tome 3 (L) 😀 #Mathy xx.