Journal d’une robe noire

Journal d’une robe noire

Le journal d’une robe noire, c’est celui de Bastien, jeune orphelin devenu avocat promis à un bel avenir.

Il cache sous son masque lisse de garçon trop sage, une nature passionnée, un cœur à vif, une sensualité éperdue.
Entre rire et larmes, joies et drames, Bastien nous raconte sa vie, ses doutes, et sa quête absolue de l’amour.

Marqué du regret des mains fortes d’un père trop tôt disparu, Bastien cherche sa voie. Il rencontre l’amour pur et fou du jeune Théo, son ami de toujours, sa moitié d’orange, avec qui il connaîtra les premiers émois. Il connaîtra l’amour tendre de Jacques, son mentor et compagnon, auprès de qui il se construira avant que le destin ne les sépare. Il passera par l’amour sauvage de Bruno, le rude marin aux yeux verts, à qui il abandonnera bien plus que son corps.

Bastien devra parfois se perdre pour mieux se retrouver, et devenir un homme. Entre ombre et lumière, un parcours initiatique sensuel et émouvant, qui ne vous laissera pas indifférent.

380 pages / H.V.Gavriel 

Cette histoire est tellement parfaite. Un gros coup de cœur pour ma part et une belle découverte en ce beau mois de juin. Sérieusement ce livre m’a apporté tellement d’émotions de tendresse et de la rage j’en ai encore la boule dans la gorge. Une histoire tragique que tu dois absolument connaître cher ami lecteur. <3 Sort ta boîte de kleenex, tu risque d’en avoir de besoin😭💔. J’ai détesté l’auteur de me faire ça. Je l’ai détesté tout en l’aimant à la folie. C’est percutant…

Je suis tombé sous le charme de l’histoire de Bastien, Théo, Jacques et tout ceux qui sont dans le récit. Ils ont tous et chacun une personnalité différente puis un énorme cœur d’ange. J’ai eu beaucoup de difficulté à continué ma lecture a un moment précis dans l’histoire. Je n’étais plus capable d’arrêter de pleuré puis mon livre a gondolé a cause de ça 😭😢.. Il vit des situations triste mais tellement tragique que je me suis sentie impuissant et j’avais vraiment beaucoup de peine pour lui. J’avais envie d’une seule chose, c’est de prendre mon petit Bastien dans mes bras.

La plume de l’auteur est à coupé le souffle. D’une délicatesse exquise et riche en émotion. Je suis en amour avec les écrits de Gavriel. Je n’imagine pas à quel point elle a du avoir bien de la misère à écrire certains passages qui sont tellement puissant en émotion, que même moi j’ai dû déposer le livre pendant une bonne heure certains pour me remettre de mes émotions.

Nous suivon l’histoire de Bastien, un jeune orphelin recueilli par son oncle et sa tante. On suit ses histoires d’amour, ses pensées, sa vie amoureuse le tout dans un journal intime. On en apprend beaucoup sur lui en un an, on découvre son passé, son enfance, on apprend à connaître son meilleur ami le beau Théo. On apprends à la connaitre de tout ces côtés.

Cette lecture est un énorme coup de cœur pour moi. H.V.Gabriel, tu es venue rejoindre mon cœur avec cette histoire. Je suis encore tout chamboulé. J’aime, j’adore et je te lève mon chapeau pour cette belle réussite littéraire. Ton bébé est parfait puis tes petits hommes vont rester longtemps encré dans mon cœur. A jamais et pour toujours. Je te souhaites une belle lecture chère lecteur et j’en profite pour remercier grandement la Boîte de diffusion pour ce livre ❤️💔! #Mathy xx

You kill me boy #1

You kill me boy #1

Entre amour passionnel et déchirement

Lexie et Austin découvriront les élans et les douleurs d’un amour sans limite.
Elle est une jeune lycéenne brisée. Elle a perdu son meilleur ami et unique amour dans un accident de voiture alors qu’elle conduisait. Après qu’elle a tenté de noyer sa culpabilité dans les soirées et les drogues, son père lui impose un ultimatum.

Entre un internement en maison de repos et un séjour chez sa grand-mère, Lexie choisit la seconde option et retourne à Mary Island, sur les traces de sa mère décédée. Mais alors qu’elle commence à remonter la pente, le destin décide de la mettre sur le chemin d’Austin. Jeune homme sombre, arrogant, caractériel et bien trop attirant pour que Lexie ne tombe pas dans ses filets. Les étincelles créées par leurs deux caractères incandescents allumeront un brasier qu’il leur sera bien difficile d’arrêter.

560 pages / Tina Ayme 

Cette lecture est juste trop folle folle folllle !!! J’ai adoré, j’ai crié, j’ai sacré, puis pour une fois dans un roman c’est le personnage féminin qui a un caractère d’une petite c** loll. J’aimais beaucoup mieux Austin, même s’il est un sale con lui aussi. Mais j’aime ça moi les badboy comme lui. Il ressemble vraiment beaucoup à Hardin dans la série « AFTER » d’Anna Todd que des fois, s’en est troublant XD… L’auteur n’a pas eu beaucoup d’originalité sur ce personnage, mais pas grave ! Je l’aime moi haha. Sacré Austin… (roulement de yeux)…

Alexandra est un personnage haut en couleur que je n’ai pas trop apprécié. Mais en même temps, je ressentais de l’empathie envers elle. Elle ne l’a vraiment pas eu facile…  Je ne comprends pas comment elle pense dans ça petite tête. Oui elle va vivre tout plein de drame dans l’histoire, mais sérieux cette fille me tapait royalement sur les nerfs.. J’espère qu’elle va changer dans le prochain tome hihi. Cela n’empêche pas que cette histoire est addictive et vraiment bien écrite. J’adore l’univers dramatique, colorer des personnages c’est pratiquement impossible de déposer le livre et de faire autre chose que de penser à Alexandra & Austin.

Je sais que ce roman fait beaucoup jaser et qu’il serait une question de plagiat concernant des passages de l’histoire, des personnages et des citations volés. Mais moi je vois le « bon » côté des choses. Je ne dis pas que c’est BIEN plagié des auteurs reconnus. Mais cette histoire, je l’ai aimé de à à Z ! Puis quand il y avait des citations, il y avait toujours une note de bas de page… Mais bon… Je suis en amour avec l’univers de Tina Ayme. J’en veux ENCOOOOORE. <3 beaucoup de similitudes avec After, mais j’ai tellement aimé !❤ — le bad boy tatoué, vêtu de noir beau comme un dieu… Je voyais énormément Hardin Scott dans Austin pi j’aimais ça lolll.. xD

On nous raconte l’histoire de Lexie qui a eu un grave accident de voiture il y a un an dans lequel elle a perdu son meilleur ami. Elle est responsable de l’accident et elle va se noyer dans la culpabilité. Elle enchaîne les soirées arrosées une autodestruction qui va conduire son père à lui imposer de quitter Boston pour s’installer chez sa grand-mère à Mary Island. Il va donc espérer que le fait de s’éloigner lui permettra d’avancer dans la vie. Alors qu’elle intègre sa nouvelle école, Alex va tomber nez à nez avec le bel Austin, un jeune homme aussi sombre qu’arrogant. Il est aussi impulsif et ténébreux, mais terriblement sexy. Des disputes qui cachent en réalité une réelle attirance l’un pour l’autre. Entre eux, l’attraction et la tension sont palpables. Mais la réputation d’Austin le précède et Lexie sait qu’elle ne doit pas succomber à ses charmes si elle veut pouvoir se reconstruire. Parviendra-t-elle à ne pas céder ? Où le bel Austin aura-t-il raison de son cœur ?

Un roman pas reposant (dans le bon sens) et tellement addictif que tu n’auras qu’une seule chose en tête. Finir ce tome 1 et passer à la suite. Mais pour ma part, je vais attendre que le tome 3 sorte ici au Québec pour pouvoir les lires un à la suite de l’autre. Car CE FIN… grrrrrr…

 

Trouble vérité

Trouble vérité

Deux héroïnes fascinantes et complexes.
Allez-vous les haïr? Ou les défendre?

Que fait Jule dans un hôtel de luxe au Mexique, avec une valise pleine de perruques, de maquillages et de déguisements? Et où a disparu la mystérieuse et charismatique Imogen à qui rien ni personne ne résiste? 

Désir, jalousie, meurtre(s), romance et une amitié intense, de Las vegas à New York, en passant par Londres et San Francisco.
Retrouvez l’art vénéneux du suspens et l’écriture aiguisée qui ont fait la force de « Nous les menteurs ».

304 pages / E.Lockhart 

Clairement se lire n’est pas dans ma palette du tout… Depuis le début de l’histoire, je n’embarque pas. Le personnage principal est carrément une psychopathe cinglée… Puis je n’aurais pas classé ce livre dans la section Jeunesse. C’est une histoire perfide avec de la violence gratuite et la jeune femme a 18 ans… Mais bon lol.. C’est un détail. 

Oui l’auteur réussit à nous faire flipper grâce à son suspens alléchant, mais je n’ai pas aimé du tout. Les chapitres sont à l’envers (on commence avec le chapitre 18, puis on finit le livre avec le chapitre 19…) (Assez intrigant, merci) comme histoire pi j’avais de gros espoirs pour cette lecture, mais câlins que j’ai trouvé ça lourd. Ne parlons même pas de cette fin qui était ma foi… troublante et incompréhensible… Mais le pire dans tout ça, c’était que je voulais ABSOLUMENT savoir la fin puis quand j’ai fermé le bouquin… Ma bulle est partie en mille morceaux. 

Une lecture que j’ai trouvé très complexe qui m’a pris du temps à comprendre. Je te l’avoue ! J’ai eu bien des difficultés à embarquer dans l’histoire… Je ne suis pas trop du genre à aimer un livre qui ce lit à l’envers… (surtout quand c’est presque incompréhensible), mais il y a quelques points forts (le suspense, l’intrigue, l’idée originale de lire à reculons) mais beaucoup trop de points faibles à mon goût pour pouvoir dire que j’ai aimer ce livre. 🙁 Un gros merci Gallimard Jeunesse pour cette lecture. J’ai tout de même passé un bon moment 🙂 #Mathy xx

Les écorchés #1 – Ruine

Les écorchés #1 – Ruine

Pour vivre, il faut d’abord affronter la mort.

Kisa est la fille du chef de la mafia russe de New York qui tient le Donjon – un ring clandestin – et la fiancée d’Alik, un tueur endurci. Prisonnière de cet univers, Kisa ne rêve pourtant que de liberté. Jusqu’à ce qu’elle croise par hasard un sans-abris couvert de tatouages et de cicatrices qui éveille en elle des sentiments inconnus. Quelques jours plus tard, elle le revoit en train de combattre au Donjon. Alors qu’il sème la peur et la mort sur son passage, Kisa brûle de désir pour cet homme que tout le monde appelle Raze. Elle est alors consciente qu’elle devra se sacrifier si elle veut être sienne.

446 pages / Tillie Cole 

Je dois t’avouer qu’aussitôt que j’ai vu cette couverture, j’étais déjà charmé par cette lecture et j’avais encore plus hâte de le lire. Quoique j’aille trouver ça un peu violent avec LA scène qui m’a plus que dérangé, j’ai beaucoup beaucoup aimé suivre les aventures de Kisa. À la fin du livre, j’étais tellement heureux pour les personnages que je pleurais toutes les larmes de mon corps !!! C’était si beau et tellement touchant. Une tuerie. On ne s’ennuie aucunement avec Ruine, Kisa et les autres personnages.

Il y a juste une petite chose qui m’a choqué vers la fin du livre et je t’avoue que j’ai lu le passage en diagonale, car je ne suis vraiment pas à l’aise envers ce genre de choses… Mais je vais être un livre fermé pour ne pas te « spoiler ».. Bref, mis à part cela. Ce livre est une pure merveille. J’étais tellement intrigué de savoir qui était ce personnage « 818’ et quand j’ai su qui il était. J’étais sans mot puis tellement bouleversé (j’avais un petit doute sur qui c’était hihi) !!! La fin m’a fait pleurer comme un bébé tellement c’était beau. Enfin il y avait un peu de positif dans cette histoire macabre et violente. Je ressentais tellement d’émotions en même temps je m’en pouvais plus ! 

J’adore la plume de Tillie Cole elle a un talent fou de nous présenter une histoire addictive. Je suis époustouflé/charmé à tous les coups. J’ai bien hâte de voir ce qu’elle nous réserve pour les suites des écorchés. Tout est présent dans ce tome 1 ! De l’action, de l’amour, un beau mec, une histoire intéressante et irrésistible. Jamais je ne me serais attendu à une romance si violente comme celle-ci j’ai été surpris du début jusqu’à la final explosive qui m’a coupé le souffle.


On nous raconte l’histoire de, Kisa, la fille du Pakhan de la Bravta, qui a perdu son frère ainsi que son âme-sœur Luka. Douze ans ont passé depuis ce temps, mais Kisa est depuis sous l’emprise d’Alik qu’elle épousera sous la force. Alik est un vrai psychopathe, un jaloux violent dont tous les gens ont peur. Un soir, l’un d’entre eux sauve la jeune femme et décide à son tour de l’aider. Elle comprendra très vite que le nouveau combattant pour le club de combats clandestins qu’elle dirige n’est autre que cet homme qui l’a sauvé d’une agression. Il ce nomme 818, il a été envoyé dans un goulag pour combattre dans des cages où seul le vainqueur en sort vivant. Il a été brutalisé violenté manipulé drogué pour devenir une vraie bête, mais aussi pour lui faire oublier son passé. Lors d’une attaque, il va réussir à s’enfuir de ce refuge et il n’a pour but qu’une seule chose en tête : tuer Alik Durov. 

C’était une histoire à la fois douce, sympathique, cruelle, violente, mais surtout une histoire d’amour parfaitement bien cordée. J’ai super hâte de me plonger dans le tome 2 des écorchés. Une romance très dark qui mélange peur, violence, amour, liberté. Je te le recommande fortement. Cet auteur a un don exquis pour nous raconter une histoire romantiquement diabolique. Un gros merci Aline de la boîte de diffusion pour cette lecture époustouflante.

 

Les héritiés #4 – Le prince déchu

Les héritiés #4 – Le prince déchu

Ces Royals vont vous ruiner.

Easton Royal a tout pour plaire: regards, argent, intelligence. Son but dans la vie est de s’amuser autant que possible. Il ne pense jamais aux conséquences parce qu’il n’a pas à le faire.

Jusqu’à ce que Hartley Wright apparaîsse dans sa vie facile, retournant tout. Elle est la fille qui lui a dit non, malgré qu’elle soit attiré par lui. Easton ne peut pas la comprendre et cela la rend d’autant plus irrésistible. Hartley n’en veut pas. Elle lui dit qu’il a besoin de grandir. Et peut-être a t’elle raison.

Rivalité. Règles. Regrets. Pour la première fois dans la vie d’Easton, porter une couronne royale ne suffit plus. Il est sur le point d’apprendre que plus vous en faites, plus vous tombez.

380 pages / Erin Watt 

Au début de ma lecture, j’avais un peu peur d’être déçu de cette histoire. Mais oh lala c’était perfecto et si rafraîchissant ! Easton te réserve une aventure Royal et divertissante. J’aime tellement lire une bonne romance comme celle-ci ! La plume d’Erin Watt est soignée, divertissante et tellement addictive. Impossible de déposer le livre jusqu’à la toute fin. Puis OMG !!! La toute dernière page est horrrrrible !!!! Comment vais-je faire pour attendre jusqu’à la fin du mois ?! C’est cruuuuuuuuel😭😭😭!

J’adore passer du temps avec la famille des royal ! Ils ont le tour de toujours être dans la merde.. Et ce cher Easton, je l’aime encore plus que dans les romans précédents. J’ai adoré apprendre à le connaître sous un nouveau jour ! Mais je me suis rendu compte qu’il n’était pas si différent que ça de son frère Reed hihi. Il y a une petite chose qui m’a légèrement déplu. C’est les SMS que les personnages s’envoyaient l’un l’autre… C’est pratiquement incompréhensible je devais me relire deux trois fois.. Mais sinon c’était super génial !

L’histoire est celle d’Easton, un des fils Royal qui a tout pour dans la vie. Mais quand il fait la rencontre de Hartley, tout va basculer. Il est irrésistiblement attiré par cette jeune femme délirante, mais cette dernière, quoiqu’attirée par lui, ne va pas vraiment se laisser faire… Il va devoir faire un effort pour la conquérir, voir plus vu les sentiments qu’il semble éprouver pour elle…

Le prince déchu est un vrai petit trésor. Je l’ai autant aimé que les trois autres de la saga des Royals. Mais je vous dirais que j’ai un petit faible pour le charmant Easton qui m’a conquis carrément. Un gros merci Hugo New Romance Québec pour cette lecture❤️ ! J’ai trop hâte de lire la finale de cette saga. Vivement la fin du mois : D #Mathy xx