Les Entremondes T#1

Les Entremondes T#1

De Grandes Maisons de magie, toutes invisibles, existent dans le monde. Deux d’entre elles s’affrontent depuis des siècles : l’une est un hôtel, l’autre un musée… Rivales acharnées pour la domination du monde magique, elles ont une particularité extraordinaire : n’importe laquelle de leurs portes peut être enchantée et s’ouvrir soudain sur n’importe quelle destination, à l’autre bout de la planète ! Le jeune Cameron découvre par hasard l’une des entrées cachées de l’hôtel grâce à une étrange pièce de bois que lui a confiée son père douze ans plus tôt, avant de disparaître. Comprenant qu’il tient un indice précieux pour retrouver ses parents, Cam prend la décision de s’aventurer dans la gueule du loup… Dans ce premier tome enchanteur, Sean Easley fait vivre à ses héros des aventures haletantes dans l’hôtel le plus étrange, le plus merveilleux et le plus inquiétant du monde. Maison hantée ou sanctuaire magique ? Découvrez la réponse en tournant les pages enchantées des Entremondes !

P.474 / Sean Easley

J’étais super excité en ouvrant ce bouquin qui était une lecture commune avec Book’s Fever blog & Le Roux qui lit ! J’avais hâte à un tel point !! La couverture me faisait rêver et je ne voulais pas attendre plus longtemps avant de l’entamer pour finalement le proposer à mes acolytes de lecture❤ — ce n’était pas un livre parfait comme je les aime, mais j’ai passé un super moment avec les personnages. Le point négatif c’est qu’au début c’était très jeunesse et j’avais de la difficulté à embarquer dans le récit. Puis j’avoue aussi qu’il ne ce passait pas grand-chose au début.. Mais je fus surpris, car quand l’action embarque, c’était excellent !

Un univers magique, qui va te faire voyager dans un monde imaginaire exquis et très sucré ! J’ai beaucoup aimé mon aventure dans l’hôtel invisible ! Il y a une petite chose aussi qui me « chicotait ». Il y avait énormément de déjà vu dans l’histoire ! Malgré son originalité, je trouvais que l’intrigue et même certains passages ressemblaient à d’autres romans jeunesse que j’avais déjà lus. Mais à part ce fait, j’ai beaucoup aimé mon expérience dans cet univers fantasy jeunesse.

Quand l’action décide de se placer, c’était fou à quel point l’histoire avançait vite et je ne voyais pas les pages se tourner ! Addictif à souhait avec un brin d’action qui m’a vraiment épaté ! J’avoue aussi que je ne m’attendais pas à la face cachée de la fin du livre ! Je m’attendais à un événement précis, mais pas celui que j’ai lu…. hihi

Un livre jeunesse qui m’a fait passer un bon moment dans un imaginaire fou dans la tête à qui j’aimerais bien visiter lol 😉 Je ne dirais pas non à visiter plusieurs endroits presque en même temps?! À tous les amoureux de fantasy, je vous recommande fortement ce bouquin magique. Maintenant, il faut attendre la suite et je suis triste bon.???? Un gros merci Interforum éditis Canada pour cette lecture magique !!

La tête sous l’eau

La tête sous l’eau

Quand mon père est ressorti du commissariat, il avait l’air perdu. Il m’a pris dans ses bras et s’est mis à pleurer. Un court instant j’ai pensé : ça y est, on y est. Léa est morte. Puis il s’est écarté et j’ai vu un putain de sourire se former sur son visage. Les mots avaient du mal à sortir. Il a fini par balbutier : « On l’a retrouvée. Merde alors. On l’a retrouvée. C’en est fini de ce cauchemar. » Il se trompait. Ma soeur serait bientôt de retour mais nous n’en avions pas terminé.

P.224 / Olivier Adam 

Une lecture avec un petit côté mystérieux qui m’a fait passer un bon moment ! Au début, je n’étais un peu personne. Mais plus les pages avançaient, plus j’avais envie de continuer et d’avoir toutes les réponses à mes questions. Le roman est très court avec ses 210 pages, le temps passe vite et les secrets sont révélés petit à petit pour nous donner un final explosif. J’aime ça quand un livre s’enchaîne sans de longueur et trop de blabla ! La tête sous l’eau d’Olivier Adam est unique en son genre. J’ai beaucoup aimé ma lecture, je l’ai trouvé touchante et très prenante. On plonge facilement la tête dans l’histoire de cette famille déchirée par le malheur, mais surtout l’histoire de cette jeune fille qui était portée disparue qui est revenue en ville.

J’ai trouvé génial, mais j’ai eu le cœur serré pas mal tout au long du récit. Je ressentais beaucoup d’empathie pour la famille dont aucun membre n’a été épargné par des événements lourds à porter. J’ai apprécié le petit côté suspense de l’histoire, on sent qu’il y a un danger qui rôde autour de certains d’entre eux ce qui rend la lecture addictive et très difficile de déposer le roman. Les émotions qui se renferment dans ce bouquin sont pratiquement inexplicables… Oui j’ai eu de la difficulté à embarquer dans les premières pages, mais tout s’est arrangé quand le tout s’explique et que ça décolle ! Un très bon livre jeune adulte ! Un gros merci Collection R pour cette lecture émouvante ❤️

Off-campus T.04 Le but

Off-campus T.04 Le but

Il suffit d’une nuit pour que tout change. Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays. Elle veut aller de l’avant et oublier son passé. Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets. Mais tout va se compliquer… John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu’elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa. Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part. Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur. Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

P.475 / Elle Kennedy

Ahhh que je suis triste… Je savais que j’allais être à terre en lisant le dernier tome de la saga Off campus… Il est dans mon pal depuis un bon moment et la raison est simple : je ne voulais pas terminer mon aventure avec les joueurs de hockey???? maintenant que c’est terminé, je ne sais pas trop comment me sentir en ce moment sauf en peine d’amour littéraire? je savais que ça allait être pénible pour moi de tourner la dernière page du bouquin. Mais je crois qu’il était enfin temps que je mette le point final sur cette série grandiose.

J’ai ri à n’en pleurer, j’ai sacré, j’ai pleuré ! Elle Kennedy m’a complètement chamboulé avec cette saga. J’en veux encore bon?. Heureusement, l’auteure a écrit une nouvelle trilogie (enfin je crois que c’est une trilogie). Le tome 1 est sorti en VO et celui en VF sort en décembre en France❤ — donc c’était le bon moment de clore la série pour être prêt à la sortie du nouveau bouquin qui est dans l’univers d’off campus.???!!!!! 

Ce que j’ai aussi apprécié est le fait que je me rappelais plus très bien du tome 3 ! Mais en lisant ce roman, plusieurs événements qui se passe dans le tome précédent sont au rendez-vous donc ça me remettait dans le bain de l’univers des joueurs de hockey et j’ai tellement apprécié? je ne pense pas que je peux dire qui est mon mec préféré, car sérieusement, ils ont tous un charme dingue, mais je crois que j’ai eu un coup de foudre pour le beau John Tucker❤️?! Il est tellement trop sweet et os complexe. J’aime son côté smolt et romantique un vrai gentleman. Puis pour ce qui est de Sabrina….. Au début je n’étais pas sûr de l’aimer, car dans les tomes précédents je ne l’appréciais pas énormément. Mais dans ce tome 4, j’ai su apprendre à l’apprécier et à l’adorer.

Bref cette saga m’a fait passer tellement de bons moments ! Assez coquin et vraiment sexuelle comme je les aime ???! C’était hyper romantique et superbe. Franchement ce tome m’a épaté et j’en suis encore plus amoureux. Un gros merci #HugoNewRomance pour cette saga littéraire. Un vrai bijou #Mathy xx

Les leçons d’amour d’Alice Wells

Les leçons d’amour d’Alice Wells

Alice collectionne les meilleures notes.
Dévouée à ses études, elle n’a pas de temps à consacrer à sa vie privée, elle n’a même jamais embrassé un garçon ! Alors, quand elle tombe amoureuse de son alter ego, le parfait Théo, elle décide de procéder comme elle l’a toujours fait : en étudiant très sérieusement les choses de l’amour. Et qui mieux que Ranik Mason, dont la réputation sulfureuse est connue de tous, peut lui donner des cours particuliers ?

P.304 / Sara Wolf

Ce petit livre coquin avec un côté humoristique m’a comblé. J’ai adoré passer du temps avec Alice et les autres. Le récit est assez court, c’est très prévisible, mais le tout était génial. Un bon roman jeune adulte qui va te faire passer un bon moment. Au début de ma lecture, j’étais un petit peu perplexe. Je n’avais rien en tête concernant ce roman et je n’ai même pas lu le quatrième de couverture, car je voulais me garder la surprise. Mais avec le titre de celui-ci, je n’ai pas pu résister. En plus d’être court et très facile à lire, c’était un bon moment de lecture trop sweet. C’est sûr que dès les premières pages, je savais pas mal ce qui allait se passer ! Mais j’aime ça lire un livre sans casse-tête ! J’étais content qu’il soit court, mais en même temps, j’en aurais pris un peu plus de cette romance jeune adulte.  J’y suis allé avec mon instinct de lecteur amoureux de romance. Puis j’ai été servi <3 J’étais quand même étonné qu’il y ait beaucoup de scènes de sexe dans le roman. Ce bouquin aurait pu se placer facilement dans de la New romance ! oui oui … 

Oui c’est un peu cliché comme histoire, mais qui n’aime pas les romances quétaine full cute ! Moi, j’adore ! Ce livre fut un petit trésor. J’ai aimé découvrir les leçons d’amour d’Alice Wells et j’ai adoré la plume de l’auteur. Son petit côté humour m’a fait craquer et j’ai adoré le personnage de Ranik Mason. La seule petite chose qui m’a un peu dérangé, c’est qu’on change de narrateur en plein milieu d’un chapitre et aussi quand un chapitre commence. Donc à quelques reprises ça me mélangeait ! C’est le livre presque parfait pour la saison hivernale qui s’en vient. Buvez un bon chocolat chaud, une doudou en le lisant. Je ne dirais pas que c’est le meilleur roman que j’ai lu dans ma vie, mais il a un petit quelque chose qui m’a accroché dans ce récit ! J’aimais bien le côté sexy du bad boy et de l’évolution de la jeune femme. C’était à croquer pis je les trouvais trop mignons. Un pur délice.

Bref, un livre coquin qui m’a fait passer un bon moment et j’ai hâte de découvrir la plume de Sara Wolf à nouveau dans sa trilogie toujours publiée chez Pocket Jeunesse. Un énorme merci interforum Éditis Canada pour cette lecture trop mignonne ❤️

 

Elles

Elles

Alina n’a que 19 ans lorsqu’elle s’enlève la vie.
Cassandre, ébranlée par cet acte brutal, réalise qu’elle doit s’arracher à sa vie terne : elle s’envole alors pour Londres afin d’y vivre le rêve de sa meilleure amie disparue. Le futur de James, c’était Olivia. Après un tragique accident, ses chances d’accéder au bonheur s’écroulent sous ses pieds et il s’isole plutôt que d’affronter la réalité. Espérant rallumer une étincelle dans le regard de son petit-fils, Hollie le prend sous son aile. James n’en fait qu’à sa tête. Sa colère se confrontera toutefois au caractère naissant de Cassandre, nouvellement employée à l’auberge de Hollie. Trois événements déterminants. Trois femmes. Elles seront à l’origine de la rencontre de Cass et James.

P. 302 / Janney Deveault

Avoir les yeux brouillés presque tout au long d’une lecture… Je me sens maintenant vide, je suis en deuil de Cass et James j’en veux encore ?ça fait tellement longtemps que je voulais lire le nouveau bébé de Janney Deveault. J’ai tellement aimé redécouvrir sa plume sous un autre angle que son premier roman. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps, et ce, dès les premières pages. Cette fois-ci Janney nous offre une romance contemporaine qui vient chercher profondément le cœur. Une histoire tellement chamboulante, triste qui m’a fait passer un moment extraordinaire.

J’aime la délicatesse qui se retrouve dans ce bouquin. Ça n’a pas dû être toujours facile pour l’auteure d’écrire certains passages du récit qui m’ont fait brailler comme un bébé. Fort en émotions, elle est une histoire comme je les aime. Simple, épurée, vraiment triste et très chamboulante. Janney est une très bonne amie à moi et j’ai tellement vue d’elle dans ce bouquin ! Je la reconnaissais énormément dans ses écrits. Ce livre comporte du bonheur, de la tristesse, il parle non seulement d’amour, mais aussi de deuil, de reconnaissance, c’est si fragile. Je ne pouvais pas m’arrêter de lire tellement c’était addictif et poignant. Je voulais absolument savoir tout tout tout et au plus vite, mais je regrette un peu, car je l’ai fini en même pas 24h et je suis trop triste de pu avoir de Cass & James, puis quand est arrivé la fin, j’ai encore pleuré (ben oui) comme un enfant de 5 ans, j’étais chamboulé puis vraiment triste d’avoir terminé un aussi bon roman.

 L’auteure nous transporte dans un univers lumineux, elle nous fait voyager à Londres (une destination à laquelle j’aimerais bien visiter un jour) et grâce à son histoire et à ses écrits, j’avais l’impression d’y être. Elle décrit très bien les lieux ce qui fait en sorte que j’avais l’impression d’y être aussi. C’est plaisant quand une romancière sait de quoi elle parle et nous fait vivre une expérience unique et tragique. L’histoire de James est sublime, forte en émotion et c’est un personnage qui doit reprendre sa vie en main. Je l’ai aimé de tous ses points que ce soit positif ou négatif, James est une personne avec un grand cœur qui a vécu un horrible évènement. Il va alors se prendre en main et se reconstruire. Grâce à la belle jeune femme canadienne Cassandre, les deux personnages vont réapprendre à aimer la vie à s’entraider dans leur peine et s’épauler l’un l’autre. Cassie est une personnalité que j’admire grandement. Elle a fait un choix très difficile en quittant tout, tout, tout ! S’en aller à l’étranger sur un coup de tête pour faire honneur à sa meilleure amie décédée. Elle va vivre une aventure folle et voler de ses propres ailes. Avec tout ce qui est arrivé dans son passé, elle retrouvera le goût de l’aventure et le goût d’aimer la vie sans elle…??. Cassie est tellement fragile, simple et tellement sweat. J’ai adoré sa personnalité coquine et sa bravoure. Une vraie guerrière❤️

 Les 50 dernières pages m’ont tellement fait pleurer (ben oui encore ??). Je suis encore tout renversé… Mais wooooow !!!!! Jann, j’ai adoré Feu et ombre, mais elles sont un énorme coup de cœur. C’était tellement beau remplie de bonheur de tristesse. Une romance parfaite pour moi. Continue sur ta lancée c’est hyper sensible et délicieux. ?Je suis tellement fier de toi Janney. Cette histoire est parfaite de tous ses côtés. Ce que tu as écrit est une perle rare et si différente de ton dernier roman tu peux en être fière aussi ! ?j’en suis encore tout chamboulé????merci pour la belle dédicace puis j’ai hâte de te relire ça c’est certain❤ —longue vie à ta plume délicate. Je t’aime mon amie. Pour toujours et à jamais, Mathy ton admirateur❤️??