Belles à tomber. Parfaites en tout point. Sauvagement assassinées.

Leur corps est apprêté avec méticulosité, disposé dans une position bien particulière. Leurs visages, parfaitement maquillés, sont tournés selon l’angle le plus flatteur, leurs vêtements coûteux brossés et défroissés. Seul leur cou ouvert d’une oreille à l’autre vient démentir ce tableau idyllique. Seul leur regard vide trahit la vérité : elles sont mortes et bien mortes.

Les filles les plus populaires du campus sont tuées les unes après les autres et la reine de la promotion, Penelope Malone, présidente du club qui les réunit, est terrifiée à l’idée d’être la prochaine sur la liste. La seule issue, pour elle ? Fouiner un peu, chercher qui peut bien être ce tueur en série qui menace la tranquillité de cette petite ville côtière de Californie, un havre de paix habité par certaines des plus grandes fortunes du pays. Ses soupçons se portent d’abord sur Cass Vicenti, d’autant qu’il était étrangement proche de certaines des victimes malgré son statut de nerd de service. Mais échapper au tueur va demander à la jeune fille de se faire beaucoup, beaucoup plus maligne qu’elle ne le pensait…

Belles à tomber. Parfaites en tout point. Sauvagement assassinées. Le meurtrier ne sera satisfait que quand toute l’aristocratie qui règne sur le lycée sera passée au fil du couteau – à commencer par Penelope. Et le coupable est plus près d’elle qu’elle ne le croit ! Monica Murphy joue avec les nerfs de la jeunesse dorée californienne dans ce thriller parfaitement ficelé.

466 pages / Monica Murphy 

Damn GOD !!!! Je ne suis pas habitué de lire des thrillers puis après avoir déposé ce livre, j’en redemande encore !!! La couverture m’interpellait vraiment beaucoup et j’avais envie de lire un Thriller. Du coup, aussitôt reçu, aussitôt lu. J’ai stressé tout au long du récit, je me suis posé des questions qui était le tueur et j’ai eu une méchante belle surprise à la fin !! Je ne m’y attendais vraiment pas omg !!!! Dès le début du roman, on nous installe confortablement dans un univers lugubre fou avec un mystérieux personnage qui ressent de la rage envers les filles populaires de l’école. Aussitôt entamé, un premier meurtre fait surface ça vas très vite :O !!!  J’avais un peu peur de trouver ça long le temps que l’histoire se mette en place, mais je me suis vite laissé emporté dans ce bouquin hyper stressant, car laisse-moi te dire que ce n’est pas de tout repos :O. J’avais trop trop trop envie de savoir qui était ce maudit fou qui s’amusait à tuer les filles de l’école !!!!

Ayoooooye c’était juste parfait comme histoire. Nous tenir en haleine pendant 460 pages c’était un pur délice mais en même temps ce fut pénible lolll. Je me connais le dessus puis j’aurais été voir la dernière page du roman ou du moins savoir qui était le meurtrier, mais même la XD je n’aurais pas su qui c’était, car j’ai été vraiment surpris 🙀!!! Sinon parlons un peu de la structure du roman. Tout d’abord l’auteur commence le premier chapitre avec la version du tueur ce qui est brillant et sauvage. Son seul but, tuer 5 filles pour qu’il soit une légende digne d’un tueur en série. Juste ça, ça m’a accroché à 110 %. Au fil des chapitres on apprend à connaître les personnages, mais aussi une version du malade mental qui veut faire subir cela aux reines de l’école.

On nous raconte l’histoire qui se passe à Cape Bonita, une petite ville balnéaire banale de la Californie. Un serial-kiler sévit sur le campus d’un lycée en ciblant les filles les plus populaires de terminale pour tous les tuer mais petit peu par petit peu… Pénélope le personnage principal, a l’intuition qu’elle sera peut-être la prochaine sur la liste a être tué. Puis comme la police a l’air de ne rien faire sur cette enquête, elle décide par elle même de prendre les choses en main et de trouver elle aussi un suspect qui pourrait être le tueur. Comme ce garçon mystérieux, un certain Cass Vicenti très secret qui est toujours seul dans son coin et ne parle avec personne. Elle vas le soupçonner d’avoir tué son amie Gretchen. Mais  Que va-t-il advenir de l’enquête ? Qui va mourir ? Qui sera la prochaine ? Ce sera à vous de démystifier le tout dans cette lecture alléchante.

Un triller que j’ai adoré, je ne me suis pas ennuyé du tout tout au long du récit. Une plume totalement addictive avec une écriture fluide et très subtile. Pretty dead girls est une histoire divertissante qui m’a fait passé un bon moment mais qui a fait pomper mon coeur assez souvent… loll Tout en nous donnant un dénouement surprenant et parfaitement amené. J’ai très hâte de redécouvrir un bon Thriller comme celui-ci. Un gros merci Interforum Éditis Canada pour cette lecture folle : O. #Mathy xx