Lancement des chaînes des pionniers dans : 3 secondes… 2 secondes… 1 seconde… Ils peinent à reprendre leurs marques. Ils sont les rescapés du programme Genesis. Exilés sur Mars, ils ont traversé un désert de solitude. De retour sur Terre, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité. Elle peine à reprendre son souffle. Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ? Et si, d’un bout à l’autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ? Même si l’angoisse mène au bord de l’asphyxie, il est trop tôt pour respirer.

Ah seigneur !!! J’aurais encore pris 200 pages de plus. J’ai essayé de prolonger ma lecture, mais c’était pratiquement impossible. Trop de choses se passent durant ce tome 4. On nous offre une fin grandiose, majestueuse… Mais j’ai trouvé qu’il manquait une petite touche pour la fin… Mais malheureusement, je ne peux pas vous en parler beaucoup… Sauf que je vous dis : SI VOUS N’AVEZ PAS ENCORE LU CETTE SAGA… « DÉGUÉDINER » vous !!!!! . je la recommande chaudement et vraiment vraiment fortement. Parce que cette saga littéraire est trop parfaite de A à Z. oui oui ! C’était un peu différent cette fois-ci, car beaucoup de choses ont changé durant l’aventure. Mais sérieusement c’était juste parfait pour conclure la saga.J’adore, j’adore, j’adooooooore.

Phobos est un énorme coup de cœur pour ma part et j’en voudrais encore tellement plus ! J’espère que l’auteur nous réserve une surprise pour une dernière fois avec cet univers… J’ai encore bien des questions que je me pose par rapport à l’histoire et sur quelques personnages… Mais en général, cette fin répond pratiquement à tout mes intérregotations qui m’avaient laissé perplexe dans le précédent. Je suis content, mais en même temps, je suis tellement vide, triste d’avoir terminé mon aventure avec les pionniers. Victor, chapeau. Vraiment, cela a dû être très dur pour toi de conclure une saga aussi éclatante que celle-ci ! Je suis autant en amour qu’avant avec Phobos.

J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps quand j’ai tourné la dernière page du livre. Et plusieurs fois, j’avais les larmes aux yeux tellement j’étais touché. J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur Léonor. Je l’adore et l’admire encore plus que jamais. J’avais le cœur qui battait à 100 milles à l’heure tellement il y a des rebondissements ainsi que de l’action à couper le souffle. Ahhhhh… Je n’ai pas assez de mots pour pouvoir décrire à quel point j’ai aimé ce livre. Je ne vous dirai rien sur l’histoire, car je ne voudrais pas vous gâcher quoi que ce soit sur la finale époustouflante de Phobos.

Merci du fond du cœur #Collection R Canada ainsi qu’a Victor Dixen, pour cette saga excitante, exquise, un bijou littéraire. Est-ce que c’est un au revoir ?… J’espère de tout cœur que c’est négatif lol : P âpres 4 ans de méga stress et d’amour porté a cette saga, je suis encore plus en amour avec cette série qui m’a fait voyager dans l’espace et dans un monde lugubre, lumineux et parfaitement cordé. Hihi. Je vous le jure, plongez-vous dans cette série ! Vous allez peut-être m’en vouloir sur une chose. Un coup embarqué dans l’histoire, vous ne voudrez pas décrocher.

Il est trop tard pour regretter, il est trop tard pour oublier, il est trop tard pour renoncer, il est trop tard pour respirer. PHOBOS 4 EVER. #Mathy xx